Carnets du Business


           

Travail le dimanche, bilan mitigé pour Bricorama




Lundi 22 Septembre 2014


Après six mois d’ouverture le dimanche, la chaine de magasins de bricolage peut tirer un premier bilan en observant les évolutions de fréquentation et de chiffre d’affaires. En ouvrant un jour de plus, l’enseigne n’a pas enregistré plus de clients que l’année précédente. La direction n’envisage pas pour autant de revenir sur sa décision et veut maintenir le cap.



Travail le dimanche, bilan mitigé pour Bricorama
Une fois de plus, un cas particulier remet en question une logique qui semblait imparable. Ouvrir le dimanche permet-il de gagner des clients ? Pas forcément semble dire Bricorama. L’enseigne de bricolage vient de communiquer autour du premier bilan d’ouverture le dimanche. L’ouverture le dimanche des magasins est en vigueur depuis début 2014 et les résultats ne sont pas au rendez-vous. Sur la période du premier semestre, le nombre de clients est resté sensiblement le même qu’à la même période en 2013.
 

Concurrence comme explication

Ces résultats n’ont pas pour autant ébranlé la direction de l’enseigne. Selon eux, revenir en arrière n’est pas d’actualité. Le PDG du groupe, Jean-Claude Bourrelier, estime que c’est avant tout à cause de la concurrence que les résultats se font attendre.

Il explique que l’aspect concurrentiel est responsable à deux niveaux. D’abord parce que les autres enseignes ont déjà une clientèle fidèle le dimanche et que le retard, dans le domaine des habitudes des clients, est long à rattraper. En clair, les consommateurs n’ont pas le réflexe d’aller dans ses magasins le dimanche. Les habitudes ont la peau dure. Ensuite, il existerait des raisons qui tiennent à la taille du groupe. Avec 90 magasins, Bricorama a du mal à prendre de la place face à Monsieur Bricolage (800 magasins) et Loeroy Merlin (120 magasins).

Par ailleurs, il serait maladroit de considérer que l’ouverture le dimanche est le seul facteur à prendre en compte dans l’évolution du chiffre d’affaires. Comme beaucoup de domaines liés au pouvoir d’achat, le bricolage est en baisse d’environ 5%. En se tenant à son positionnement pour attendre de faire le bilan sur une période plus représentative, le groupe montre que la stratégie d’entreprise n’est pas qu’une affaire de statistiques.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Alimentation : Zoom sur le plaisir alimentaire des enfants Les chercheurs de l'Inra ont montré que les enfants asso… https://t.co/Z7BWi9iRr1
VA Press : L’ancien VP Facebook qui interdit le réseau social à ses enfants Chamath Palihapitiya, ancien Vice-président chargé… https://t.co/iG2N2npbc7
VA Press : Salmonelle chez de jeunes enfants : extension des mesures de retraits des laits infantiles concernés Le 2 décembre… https://t.co/TCkXfJOAJG
VA Press : Réduire la teneur en sucre, le nouveau défi de la filière alimentaire Dans une nouvelle étude, l'OMS cherche à savo… https://t.co/sfsJI45Klj
VA Press : Corse, la nouvelle collectivité sur le chemin de l’autonomie ou de l’indépendance La liste nationaliste corse « Pè… https://t.co/3dUGc5RTIB