< head > < /head >
Carnets du Business


           

Travailleurs détachés, le bras de fer de la France avec les pays de l’Est




Jeudi 15 Juin 2017


Les Etats membres de l’Union européenne se lancent jeudi 15 juin sur le délicat dossier des travailleurs détachés. Les débats risquent d’être compliqués tant les positions des pays les plus occidentaux sont antagonistes de celles des pays de l’Est



ILD
ILD
Voilà un sujet qui fâche. Non seulement les travailleurs détaches est un dossier hautement symbolique en période d’élection mais il est en plus l’exemple type d’une opposition d’intérêts au cœur de l’Union européenne. Le sujet va s’ouvrir jeudi 15 juin à Bruxelles où les pays membres de l’Union européenne sont invités à se pencher sur la réforme des règles du travail détaché.

« Depuis son arrivée à l'Elysée, le président Emmanuel Macron s'est montré déterminé à batailler dur sur ce dossier, qui a enflammé la campagne électorale française entre europhiles et eurosceptiques. Le 31 mai dernier, en visite à Saint Nazaire (ouest de la France), au chantier naval STX France, il avait prévenu : L'accord "qui devait être conclu le 15 juin" (entre les 28 ministres du Travail de l'UE à Luxembourg, ndlr) "sera décalé pour que nous puissions construire une vraie refondation de cette directive européenne du travail détaché", préconisant notamment de meilleurs contrôles » rapporte Europe 1.

Une position française ferme qui présage des frictions avec les pays de l’Est dont sont issus en majorité les travailleurs détachés. «  Encadré par une directive européenne datant de 1996, le détachement permet à une entreprise de l'UE d'envoyer temporairement en mission dans d'autres pays de l'Union ses salariés, en payant les cotisations sociales dans le pays d'origine. Or, ce système a conduit à des abus, notamment dans le transport routier. Il est accusé d'encourager le "dumping social" entre entreprises. » continue l’article de la radio. Une situation qui a encouragé l’exécutif européen à entamer le processus de réforme de la réglementation. Alors que les pays de l’Est -  aux réalités économiques, garanties sociales et salaires minimums très différentes – n’ont rejoint l’UE qu’en 2004, les responsables européens estiment qu’il n’est plus possible de se contenter d’une règle de 1996.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : La canicule de 2003, toujours dans les mémoires mais encore égalée A chaque épisode caniculaire, le souvenir de cel… https://t.co/3MrdkxqBRP
VA Press : La Turquie maintient son boycott de l’Eurovision Le patron de la télévision publique turque vient de confirmer que… https://t.co/pRT2QsryLg
VA Press : Construire sa maison : bois et écologie font-ils bon ménage ? Souvent présenté par ses promoteurs comme un matériau… https://t.co/ALL3PUv1EI
VA Press : Article n°1265 Les oppositions ont beau gesticuler, les chiffres sont têtus L’opposition de gauche et l’opposition… https://t.co/jrHLJCu4LA
VA Press : Par force de loi, les portables sont interdits à l’école et au collège Le texte de loi interdisant les portables à… https://t.co/LLcOdv7leP