Carnets du Business


           

Uber augmente ses tarifs pour attirer les chauffeurs




Mercredi 30 Novembre 2016


Les tarifs de la plateforme vont grimper de 10 à 15 %. Pour 2017, elle veut faire une « priorité » de l'amélioration de « la condition des chauffeurs ».



La plateforme de réservation de VTC Uber va augmenter ses tarifs en France, une décision visant à regagner la confiance des chauffeurs qui dénonçaient une dégradation de leurs revenus depuis une baisse unilatérale il y a un an.
« L'annonce d'Uber intervient au moment où le Parlement s'apprête à adopter la loi Grandguillaume qui vise à "pacifier" les relations dans le transport public de la personne, notamment entre taxis et VTC (voitures de transport avec chauffeur), lutter contre l'emprise des plateformes sur les chauffeurs et durcir l'accès à cette dernière profession », explique un article en ligne du journal Le Point. 

« Une victoire pour les chauffeurs »

Uber assure sur son site internet : « à partir du 8 décembre 2016, les prix proposés via (le service classique) UberX vont augmenter de 10 à 15 %. » La plateforme annonce également une modification d'un aspect de son service sur lequel elle avait été attaquée par la concurrence : « Dans le Grand Paris, le prix des courses sera connu à l'avance. Finie l'incertitude », précise Uber.
L’entreprise fait part de plusieurs mois de discussion avec des chauffeurs à titre individuel, avec des associations de chauffeurs et avec des syndicats comme la CFDT. Uber précise : « Pour 2017, notre priorité est d'améliorer la condition des chauffeurs. L'impact pour les passagers sera modéré ».
L’article du Point souligne qu’Uber « avait réduit de 20 % les tarifs de ses courses à Paris. À l'époque, dans un contexte de guerre des prix entre plateformes mais aussi avec les taxis, la société avait assuré que les chauffeurs s'y retrouveraient par une hausse de leur activité. »
Cependant cette décision « avait provoqué une vague de protestation parmi les chauffeurs qui pointaient une dégradation de leurs conditions de travail. Bertrand Altmayer, cofondateur de la plateforme de VTC française Marcel, a salué la remontée des tarifs d'Uber, alors qu'il avait refusé de s'aligner sur ceux-ci il y a un an. »
Bertrand Altmayer a expliqué à l’AFP : « On va enfin être à armes égales et arrêter ce dumping artificiel, pour nous, c'est une très belle opportunité. »
Lire l’intégralité de l’article du Point ici.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Cancer de la peau : les parents protègent bien leurs enfants mais s'oublient Le gendarme français de la concurrence… https://t.co/AHTkJW3sck
VA Press : Le droit de vote restera garanti pour les personnes handicapées Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat chargée des person… https://t.co/Iy6mrHQ4oz
VA Press : Oui, rappelons-le, le Paracétamol peut être dangereux pour la santé Le triste fait-divers de Naomi Musenga qui est… https://t.co/ipufb8Mrlq
VA Press : Construire sa maison : bois et écologie font-ils bon ménage ? Souvent présenté par ses promoteurs comme un matériau… https://t.co/I4qIoo1swL