< head > < /head >
Carnets du Business


           

Un député exclu de la majorité parce qu’il n’a pas voté le budget




Jeudi 20 Décembre 2018


Les règles du jeu étaient claires et si un élu de la majorité présidentielle ne les respectait pas, la sanction était annoncée. Le député Sébastien Nadot vient d’en faire les frais. Il vient d’être exclu du groupe La République en Marche immédiatement après avoir voté contre le budget 2019.



Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
La majorité présidentielle ne veut pas ouvrir une brèche. Peu importe si l’exclusion d’un élu pour mutinerie renvoie une mauvaise image, la ligne a été franchie. « Le député de Haute-Garonne Sébastien Nadot, issu du Mouvement des progressistes, a été écarté du groupe La République en Marche (REM) de l'Assemblée après avoir voté, jeudi 20 décembre, contre le projet de budget 2019, marquant la première exclusion d'un "marcheur", a-t-on appris auprès du groupe majoritaire » rapporte RTL.

Une réunion extraordinaire du bureau REM a été convoquée dans la foulée du vote pour décider à l’unanimité de l’exclusion du député, affirme le communiqué du groupe parlementaire. « L'élu a expliqué dans un communiqué que le budget ne lui paraissait pas avoir atteint "les objectifs fixés" en amont : "Libérer l'économie et le travail, protéger les Français, investir pour l'avenir en préparant les défis de demain et en transformant l'action publique". Le député, qui avait tenté de se présenter à la présidentielle pour le mouvement de l'ancien dirigeant communiste Robert Hue, a également estimé que "la représentation nationale n'a(vait) pas été suffisamment entendue pour que le budget 2019 intègre les réalités de terrain et les aspirations d'une majorité de Français", critiquant le "dirigisme gouvernemental" » continue la radio.

Dans les faits, et selon la rhétorique du groupe politique, le budget prévisionnel est la clé de voute de la majorité présidentielle. Voter contre serait donc déjà une forme d’opposition et donc une exclusion de fait. « Le vote du budget est l'acte essentiel qui témoigne de l'appartenance à une majorité parlementaire : voter contre revient à s'en exclure » explicite le communiqué. L’opposition s’est empressée de relever l’épisode en saluant évidemment la position de Sébastien Nadot. « Le groupe REM a, à plusieurs reprises, affiché comme règle : "abstention, péché véniel ; vote contre, péché mortel". Jean-Michel Clément (ancien PS) avait quitté REM de lui-même après avoir voté contre le texte asile-immigration, une autre "marcheuse", Aina Kuric ayant elle pu rester au groupe, malgré un vote identique en nouvelle lecture de ce même texte » contextualise RTL.

Joseph Martin

Dans cet article : budget, député, RTL, Sébastien Nadot



Recherche

Rejoignez-nous
Twitter
Rss









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA_Press : Guillaume Alvarez, Steelcase : « Le pouvoir de l’espace de travail, c’est de créer de la confiance et de l’engageme… https://t.co/EbXTHclnJs
Mercredi 16 Janvier - 14:32
VA_Press : Le Général de Villiers, nouveau "chief happiness officer" du management https://t.co/9HviGLQsPr #management #chiefhappiness
Mercredi 16 Janvier - 14:31
VA_Press : Electricité : Le Médiateur de l’énergie améliore son comparateur d’offres vertes https://t.co/xdekN3MRO9 #energieverte #comparateur
Mercredi 16 Janvier - 14:25
VA_Press : Les mesures du gouvernement contre la pollution lumineuse https://t.co/YgHOZDJ1Nn #pollution #extinction
Mercredi 16 Janvier - 14:22
VA_Press : Hausse des prix inattendue pour Netflix https://t.co/oLgu5wuFGc #Netflix #tarifs #economie
Mercredi 16 Janvier - 14:10