Carnets du Business


           

Un nouvel accord pour Air France




Lundi 11 Avril 2016


Un accord, qui devrait être signé d'ici le 2 mai, propose aux syndicats de pilotes de partager les gains de productivité.



Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
Un article en ligne du journal Le Point explique que « le projet final d'accord qui a été envoyé par Air France aux organisations professionnelles représentatives des pilotes (syndicats SNPL et SPAF) pourrait mettre un terme à plus d'un an de négociations plus ou moins efficaces. » L’article ajoute qu’ « il leur est demandé de se prononcer sur la globalité de l'accord », selon les indications de Frédéric Gagey, le PDG d'Air France, qui veut ainsi « terminer des négociations avec des offres efficaces et concrètes ».
 

Des heures supplémentaires désormais payées

Gilles Gateau, Directeur des Ressources Humaines d'Air France, constate : « la demande de voler plus - environ 100 heures par an - à rémunération constante n'y est plus. Ces heures supplémentaires seront désormais payées, mais dans une proportion moindre, pour partager le gain de productivité entre la compagnie et les navigants. »

L’article du Point souligne que « ce gain est estimé à entre 5 % et un peu plus de 10 %, variable selon les flottes d'avions. Il est faible en Boeing 777, où un pilote vole déjà beaucoup avec 740 heures par an, mais important en Airbus A330 (600 heures) et en A380 (653 heures). »

Ainsi, d’après l’article, « le souci d'Air France, redevenue légèrement bénéficiaire, est désormais d'afficher des coûts de production comparables à ses homologues européennes (British Airways et Lufthansa), qui, elles, ont réussi à se moderniser. »

Par ailleurs, ce partage des gains « est accompagné par d'autres mesures qui feront évoluer leurs carrières, donc leurs rémunérations. Air France s'engage à embaucher 50 pilotes dès cette année et à porter l'effectif à 3 900 navigants techniques d'ici à la fin 2020. »

Ainsi, comme l’explique Le Point, « cette redynamisation de l'emploi s'accompagnera d'une hausse des heures de vol d'environ 10 %, avec, en cascade, des qualifications de copilotes en commandants de bord et, pour d'autres, des changements d'avions pour des appareils plus lourds, donc également mieux payés. Au total, 60 % des pilotes seront touchés par ces nouvelles mesures, selon la direction. »

Lire l’intégralité de l’article du Point ici.
 

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE







2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Arabie Saoudite : le sport comme levier d’émancipation pour les femmes Alors qu’elles sont sur le point d’obtenir l… https://t.co/TKJ7UMkymY
VA Press : Les journalistes de l’affaire Weinstein récompensés par le Pulitzer Les journalistes du New York Times et New Yorke… https://t.co/3YJx38HuB0
VA Press : Nathalie Baye au secours des grands singes menacés Plusieurs personnalités dont Nathalie Baye ont décidé d’utiliser… https://t.co/rXrPeKijs9
VA Press : Se coucher tard, c’est avoir plus de chance de mourir D’après une étude britannique effectuée en analysant un demi-… https://t.co/EzyUBr4to0
VA Press : « Les aliments qui empoisonnent » : l’alerte de 60 millions de consommateurs La revue 60 millions de consommateurs… https://t.co/CRvLK7tV1j