Carnets du Business


           

Université et intelligence économique: le plaidoyer de Frédérique Péguiron




Jeudi 10 Décembre 2009


Depuis 1994, date d'apparition officielle de l'intelligence économique en France, la pratique se répand progressivement dans les entreprises et les administrations françaises. Mais elle ne fait qu'une entrée encore timide dans la sphère universitaire, qui constitue pourtant le principal vecteur de diffusion de la discipline en France. C'est aussi parce qu'une approche stratégique des systèmes d'information permettrait aux universités de mieux se positionner dans un contexte de compétition internationale, qui anime la communauté académique, que Frédérique Peguiron plaide en faveur d'une nouvelle approche scientifique et technique de l'information. Entretien...



Université et intelligence économique: le plaidoyer de Frédérique Péguiron
CdB : Pourquoi l'intelligence économique en université ?

F.P.: L'idée de l'intelligence économique en université part d'un constat simple et paradoxal : des études fines montrent que les universités sont les acteurs essentiels dans l'enseignement de l'intelligence économique et dans l'organisation de nombreux colloques sur un plan national voire international, pourtant en 2004 aucune université ne pratiquait de façon visible l'intelligence économique. Du moins cette activité ne semble pas formalisée dans les politiques conduites par les dirigeants ou par la présence de cellule « intelligence économique ».

CdB : Comment abordez-vous l'intelligence économique dans les établissements universitaires ?

F.P.: Evoquer l'intelligence économique dans les universités relevaient d'un défi car en effet il fallait comme l'exprime la première partie de l'ouvrage peindre les contours de l'intelligence économique, lever les ambiguïtés, mettre au clair des confusions car cette discipline souffre d'amalgames dans l'imaginaire collectif.

Université et intelligence économique: le plaidoyer de Frédérique Péguiron
CdB : Quelle démarche avez vous choisi pour procéder à vos travaux de recherche et à vos analyses ?

F.P.: Parfois pour appréhender une situation complexe il faut définir un angle original d'observation qui va permettre de caractériser des éléments pour faciliter des analyses. D'une part cet ouvrage élève les universités au rang d'organisation. D'autre part les personnes évoluant au sein de cette organisation ne sont pas vues uniquement sous l'angle de leurs besoins mais en tant qu'acteurs. Acteurs-créateurs d'information par le biais des systèmes d'informations. Systèmes d'informations portés au rang de systèmes d'informations stratégiques dans un contexte d'intelligence économique et cela par la participation des acteurs (étudiants, enseignants, administratifs) pour passer de l'information à la connaissance dans le but de faciliter la prise de décision.

CdB : Pouvez-vous nous donner quelques clés de lecture de votre ouvrage ?

F.P.: Il s'agit de s'approprier une démarche d'IE qui permet de façon pragmatique de modéliser les utilisateurs d'un campus lors du processus de construction des systèmes d'information. Les systèmes d’informations stratégiques sont devenus essentiels dans un contexte de concurrence qui n’épargne pas les universités. Suite aux étapes conceptuelles et méthodologiques une mise en pratique révèle des acteurs-participants à leur environnement informationnel pour montrer l'importance de la prise en compte des aspects contextuels en amont de la mise en œuvre d'environnements partagés. De ce fait l'ouvrage offre plusieurs niveaux de lecture. Un rappel historique permet rapidement de comprendre l'intelligence économique. Il peut être également vu sous l'angle d'un manuel afin d'acquérir des connaissances sur les entrepôts de données et sur les systèmes d'informations stratégiques. Une approche plus scientifique fait émerger des idées pour mettre en application le concept intelligence économique en université.



CdB : Votre ouvrage a-t-il été déclencheur d'actions ?

F.P.: Cet ouvrage aide à se poser des questions sur l'intelligence économique en université comme en témoigne les dernières journées de l'IE à Poitiers "Comment l'Université pratique-t-elle l'Intelligence Économique ?" organisées sous la houlette de Nicolas Moinet que je remercie vivement pour m'y avoir associée. Cette journée a révélé une communauté universitaire au travers de personnes prêtes à se fédérer pour mettre en place des cellules d'intelligence économique. L'ouvrage peut apporter une aide quant aux savoirs faires dans l'intelligence collective et faciliter l'émergence d'idées pour innover au travers d'observatoires intelligents sur les campus.


Frédérique PEGUIRON, "L'intelligence économique au service des acteurs de l'université", chez L'Harmattan

La Rédaction

Dans cet article : frédérique péguiron




Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Corse, la nouvelle collectivité sur le chemin de l’autonomie ou de l’indépendance La liste nationaliste corse « Pè… https://t.co/3dUGc5RTIB
VA Press : Oui à la protection des enfants sur Internet ! Le Chef de l'État a déclaré samedi l'égalité femmes-hommes « grande… https://t.co/BhvVAo7YLt
VA Press : Zoom sur la parentalité étudiante La diffusion des méthodes modernes de contraception et la possibilité d'interromp… https://t.co/MMu6Oi2VMt
VA Press : Pour leur 25ème anniversaire les SMS entament leur déclin Les SMS existent depuis 1992 et ont explosé au seuil de l… https://t.co/tdxAU8yNRL
VA Press : Suicide devant les caméras en pleine audience, mystère sur l’origine du poison Le Tribunal pénal international pour… https://t.co/TnFo5KKyUa