Carnets du Business


           

Wonderbox : le pari de l’excellence à la française




Mercredi 3 Avril 2019


Wonderbox pense que le potentiel touristique de la France est une richesse à promouvoir et à défendre. Par une méthode éprouvée, l’entreprise met en valeur le patrimoine de notre pays tout en sachant s’adapter à l’étranger. Quinze ans après sa création, elle a vendu 9 millions de coffrets-cadeaux, et propose 71 000 activités dans 34 pays, tout en ayant su garder son ADN français.



La spécificité Wonderbox : entre engagement français et démarche qualité

Les publicités exotiques nous font parfois oublier la richesse touristique de notre pays, première destination au monde, dont les visites représentent 7% de notre PIB (1). Globe-trotters à l’origine de Wonderbox, Bertile Burel et James Blouzard sont pour leur part convaincus que notre potentiel national reste sous-exploité (2). Leader du marché des coffrets-cadeaux depuis 2013, l’entreprise recherche et fournit des sorties à thèmes et durées variés : séjours, restaurants, bien-être, sport & aventure… Elle se concentre sur le haut de gamme, mais démocratise en parallèle l’accès à une variété d’activités. Si elle est présente à l’étranger, Wonderbox reste cependant, avant tout, une histoire française, qu’elle incarne dans ses pratiques. Auto-définie « Entreprise Française Engagée », elle préconise un ensemble d’actions qui vont de la création d’emplois à la fiscalité, une position déjà soulignée par James Blouzard à l’Assemblée Nationale, avec la demande de valoriser la marque France, de créer une « place de marché France » qui attire et centralise les offres, d’accentuer le partenariat public-privé (3). Wonderbox est d’ailleurs le seul acteur du secteur dont le siège se situe en France. Elle y paie l’intégralité de ses impôts, un engagement « citoyen » et « éthique », « au-delà de la question juridique » (4).

Sa stratégie passe par un ensemble d’étapes méthodiques, principalement l’innovation et l’anticipation. Sa branche « Testeurs de rêves » permet à des clients d’essayer de nouvelles offres et de les évaluer pour Wonderbox. Tout coffret comprend un questionnaire qui permet à l’entreprise de bénéficier d’un feedback pour comprendre les tendances émergentes et proposer de nouvelles activités appropriées ; comme par exemple, les coffrets de voyages courts et d’excursion à la journée, adaptées au fractionnement croissant des loisirs des Français par rapport aux traditionnelles vacances longues. Wonderbox contrôle le niveau des prestations via des clients mystères qui testent les activités. Ce management de la qualité a contribué au succès et à la croissance soutenue de Wonderbox, ce qui a ensuite poussé l’entreprise à lancer le coffret « Tourisme en France » en s’associant à la marque Qualité Tourisme développée par la Direction générale des entreprises, garante de prestations haut de gamme (5). Mais cette réussite « à la française » s’explique aussi par la conviction que l’on ne peut réussir seul, ce que Wonderbox résume sous le vocable de « croissance mutuelle ». L’entreprise joue un rôle moteur, mais elle cherche en parallèle à accompagner ses partenaires dans leurs spécificités, en France comme à l’étranger.

En France comme ailleurs : croissance mutuelle et agrégation de contenu

Les petits entrepreneurs savent que le relais de croissance est l’une des clés du succès. En décembre 2018, le nombre de TPE en faillite a crû de 2,5% par rapport à 2017 (6). Pourtant, parfois, ce n’est pas tant la qualité du service qui fait défaut que le manque d’information à la clientèle de l’existence de ce service. Pour Wonderbox, plus qu’une simple offre touristique diversifiée, mettre en avant le patrimoine français se traduit par le développement économique de ses 17 000 partenaires – essentiellement des entreprises françaises. Wonderbox promeut le concept de « croissance mutuelle » (7) au travers des expériences croisées. L’entreprise qui est l’un des seuls acteurs du marché à privilégier la destination France, joue un rôle de fédérateur qui permet aux petits prestataires de se faire connaître. Ses partenaires sont avant tout des TPE (8), que Wonderbox appuie dans des domaines variés : stimulation des ventes, augmentation du panier moyen, fidélisation, promotion, mais aussi aide à la réduction des faiblesses éventuelles dans les prestations. Elle contribue ainsi à créer et à maintenir de l’emploi en France : 7 000 entreprises ont développé leur chiffre d’affaires au travers de leur partenariat avec Wonderbox, selon cette dernière (9). Pour aider ses partenaires à se développer économiquement, elle s’est associée à Lendix, une plateforme de financement participatif leur proposant des solutions. À l’étranger, l’entreprise de coffrets-cadeaux poursuit la même politique de gagnant-gagnant.

Ainsi, hors de France, Wonderbox vise à répondre tant aux Français qu’aux clients de différents pays. Le schéma de ses process reste en effet le même pour sa réussite à l’international où « le savoir-faire français est reconnu dans de nombreux domaines » (10). Depuis 2008, l’entreprise a ouvert plusieurs filiales notamment en Espagne, en Belgique et en Suisse, et a effectué des acquisitions externes en Belgique (Vivabox), aux Pays-Bas (Gift for You), et au Portugal (Lifecooler). Pour autant, l’acquisition ne remplace pas la marque originelle. Wonderbox s’appuie sur la notoriété de son partenaire, dont les racines locales complètent l’expertise française, notamment sur les normes de qualité. Nourrissant des doutes sur les modèles préconçus, Wonderbox s’adapte pour répondre aux consommateurs locaux. En Espagne par exemple, elle fournit des séjours dans des hôtels espagnols, cherchant à valoriser la culture locale. En outre, elle ne rachète pas les entreprises qui fournissent les mêmes produits mais cherche à étendre les expériences proposées pour sa clientèle. Elle propose de ce fait un marché plus adapté aux souhaits de ses clients : « Le seul moyen de rester en avance sur la demande et d'innover constamment est d'écouter » affirme Fabrice Lépine, directeur général de Wonderbox. (11)

En quelques années, Wonderbox a réussi plusieurs paris. Maintien du haut de gamme en même temps que démocratisation des offres, développement économique tout en appuyant celui de ses partenaires, défense de la France tout en parvenant en parallèle à s’ancrer dans d’autres pays. Ce « pari de l’excellence à la française » tient ainsi dans sa capacité à profiter des opportunités de la mondialisation tout en anticipant sur ses risques et en ayant su conserver son ADN français – avec cette touche japonaise d’ « entraide et [de] prospérité mutuelle » proposée par le fondateur du Judo, Jigoro Kano.
 
(1) https://www.entreprises.gouv.fr/etudes-et-statistiques/statistiques-du-tourisme/accueil
(2) https://www.carnetsdubusiness.com/James-Blouzard-co-fondateur-de-Wonderbox-les-modes-de-consommation-du-temps-libre-evoluent_a576.html
(3) http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/cr-eco/13-14/c1314066.pdf
(4) http://www.economiematin.fr/news-fabrice-lepine-wonderboxo-la-bonne-gouvernance-gage-de-perennite-pour-le-tourisme-en-france- -
(5) https://www.entreprises.gouv.fr/marques-nationales-tourisme/lancement-du-e-coffret-wonderbox-tourisme-france-selection-qualite
(6) https://www.banque-france.fr/statistiques/chiffres-cles-france-et-etranger/defaillances-dentreprises
(7) https://www.thestrategist.media/Wonderbox-shaping-the-European-gift-box-market_a3454.html
(8) https://www.cbnews.fr/marques/image-wonderbox-ou-extension-du-domaine-du-cadeau-21043
(9) https://www.wonderbox.fr/qui-sommes-nous.html
(10) https://www.lesechos.fr/thema/030662529559-wonderbox-linternationalisation-une-source-denseignements-et-de-croissance-2120663.php
(11) https://www.ideals.news/Methodical-and-reasoned-Wonderbox-s-expansion-decoded-by-its-CEO-Fabrice-Lepine_a1391.html
 

Capucine Davignon




Recherche

Rejoignez-nous
Twitter
Rss
Facebook










2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter