Carnets du Business


           

Hausse des prix des produits agricoles sur un an




Vendredi 28 Juillet 2017


En juin 2017, les prix des produits agricoles continuent de ralentir sur un an (+3,2 % après +5,3 % en mai et +6,6 % en avril). Hors fruits et légumes, ils diminuent de 0,2 % sur un mois et croissent de 4,0 % sur un an.



Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.

Les prix des céréales se redressent tandis que ceux des oléagineux continuent de diminuer. En juin 2017, les prix des céréales rebondissent (+2,8 %). Les canicules en Europe de l'Ouest et aux États-Unis ont suscité des craintes de baisse de rendement pour le blé et le maïs. Les prix des oléagineux décroissent de nouveau (-11,5 % sur trois mois) : la baisse du prix du pétrole limite l'attrait des agro-carburants tandis que le marché des huiles est saturé en raison d'une demande atone de l'industrie agro-alimentaire.

Les prix des fruits frais chutent ; ceux des légumes frais augmentent légèrement. En juin 2017, les prix des fruits frais se replient nettement sur un an (-12,4 %). Le prix de l'abricot plonge d'un tiers sous l'effet d'une offre abondante. Les températures élevées en juin ont accéléré les récoltes en France ; celles-ci sont de plus concurrencées par les arrivages espagnols saisonniers. Le prix de la cerise chute aussi, de près de 20 %. Sa production est revenue à la normale par rapport aux faibles volumes de l'an dernier. À l'inverse, les prix des légumes frais se redressent un peu (+1,1 %). Celui de la tomate est en hausse, le temps précocement estival ayant précipité la demande. Les prix des vins diminuent globalement de 0,5 % sur un an : ceux des vins d'appellation augmentent de 1,9 % tandis que les prix des vins sans appellation, concurrencés par les vins espagnols, baissent de 10,8 %.

 


Prix des animaux en baisse, prix du lait en hausse

En juin, les prix des animaux continuent de baisser dans l'ensemble (-1,3 % après -0,6 %). Le prix du porc recule depuis deux mois (-5,9 % en juin après -2,7 %) avec le repli de la demande chinoise. Le prix des ovins augmente franchement (+6,2 %) avec, côté demande, la fin du ramadan et, côté offre, un recul des exportations néo-zélandaises.

Le prix du lait de vache continue de s'élever (+0,9 % de mars à mai). La collecte au niveau mondial diminue depuis mi-2016 tandis que la demande de produits laitiers continue de croître. Le prix des oeufs augmente vivement sur un an (+22,7 %) : un problème sanitaire en Pologne a diminué l'offre globale.

En juin 2017, les prix des consommations intermédiaires diminuent de nouveau (-0,7 %, comme en mai) du fait de la baisse des prix des engrais (-4,3 %) et de l'énergie (-2,3 %). Sur un an, ils se replient de 0,3 %, freinés notamment par la baisse du prix des engrais (-4,9 %). Les prix des biens d'investissement sont stables sur le mois et en hausse de 1,7 % sur un an.

 

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Piscines municipales : plongée dans un monde de bactéries Une étude scientifique américaine s’est penchée sur la qu… https://t.co/XVMiSE16gL
VA Press : Vieillissement de la population : comment notre société peut s’adapter Le Comité Consultatif National d’éthique (CC… https://t.co/kAcjyiUDl6
VA Press : "Solo" ou l'indigestion Star Wars La poule aux œufs d’or Star Wars, rachetée par Walt Disney, ne semble pas dormir.… https://t.co/NP0dP2PRy4
VA Press : Camembert : de prestigieux chefs à la rescousse du fromage menacé Dans une tribune publiée par Libération, des chef… https://t.co/edDEP3ytqd
VA Press : Les perspectives de carrières dans la RSE et le DD vues par un chasseur de tête https://t.co/WhAGzhPW6H