Carnets du Business


           

Le Brexit dope le tourisme britannique




Mardi 9 Août 2016


Depuis le vote sur le Brexit et la baisse de la valeur de la monnaie britannique, la Grande-Bretagne observe des effets très positifs sur le tourisme avec une augmentation de 4,3% des réservations aériennes et de 8,6% pour les non européens.



ILD
ILD
Alors que l’on attend encore de mesurer les effets économiques du Brexit sur le pays, la première donnée fiable dans le domaine du tourisme démontre un impact très positif. « S'il ne fait pas l'unanimité, le Brexit aura au moins eu un effet positif immédiat: celui de développer le tourisme au Royaume-Uni. Depuis la victoire du «leave» au référendum, la livre sterling a perdu environ 10% de sa valeur face à l'euro et au dollar. Une aubaine pour les touristes qui profitent de cette baisse des prix pour venir visiter le Royaume-Uni » commente Le Figaro.

Selon les comparaisons effectuées par le site spécialisé sur le tourisme Forwardkeys.com, il y a bien eu un avant et un après Brexit. En effet, le site montre que le mois précédent le vote les réservations avaient baissé de 2,8% pour augmenter de 4,3% le mois suivant. « Les réservations effectuées hors d'Europe ont connu la plus forte hausse, de 8,6% après le résultat du référendum. Les touristes seront particulièrement présents au mois d'octobre au Royaume-Uni car la procédure d'obtention des visas dure plusieurs mois. Les Européens sont quant à eux 5% de plus à vouloir visiter le Royaume-Uni » continue Le Figaro.
 

Baisse du tourisme en France

Par ailleurs, alors que durant le début de l’année 2016 le tourisme français a reculé (Voir notre article), on peut imaginer que les attentats en France ont eu une influence. Certains visiteurs qui seraient allés en France auraient ainsi finalement opté pour la Grande-Bretagne en soldes. « Les attaques, en France et en Belgique notamment, ont peut-être également influencé les touristes à opter pour la Grande-Bretagne, qui a déjà connu une forte croissance des visites au premier trimestre 2016. Entre janvier et mars, ils étaient 9% de plus à découvrir ou redécouvrir le patrimoine britannique par rapport à la même période de l'an dernier » résume le quotidien français.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Alimentation : Zoom sur le plaisir alimentaire des enfants Les chercheurs de l'Inra ont montré que les enfants asso… https://t.co/Z7BWi9iRr1
VA Press : L’ancien VP Facebook qui interdit le réseau social à ses enfants Chamath Palihapitiya, ancien Vice-président chargé… https://t.co/iG2N2npbc7
VA Press : Salmonelle chez de jeunes enfants : extension des mesures de retraits des laits infantiles concernés Le 2 décembre… https://t.co/TCkXfJOAJG
VA Press : Réduire la teneur en sucre, le nouveau défi de la filière alimentaire Dans une nouvelle étude, l'OMS cherche à savo… https://t.co/sfsJI45Klj
VA Press : Corse, la nouvelle collectivité sur le chemin de l’autonomie ou de l’indépendance La liste nationaliste corse « Pè… https://t.co/3dUGc5RTIB